L'actualité du refuge

LES DANGERS DU NET

CHATS ET CHIENS EN PERIL !

Depuis quelques années, les vide-greniers fleurissent le pavé de notre ville et les pelouses de ses agglomérations : des vendeurs occasionnels proposent divers objets et trouvent facilement acquéreurs, curieux de dénicher une bonne affaire, et amateurs de brocante séduisante.

Quel rapport, me direz-vous, avec les chiens et les chats ?

Apparemment aucun, puisqu’il n’existe pas de vide-chiens ni de vide-chats ! Mais de façon beaucoup plus sournoise, car finalement on aurait honte d’exposer sur un trottoir l’animal que l’on ne veut plus garder, parce que « hors d’usage » ou ne correspondant plus aux attentes égoïstes, des propriétaires peu scrupuleux n’hésitent plus à proposer leur marchandise vivante sur internet. Des sites encore moins scrupuleux présentent des animaux à la vente ou au don : souvent pas identifiés (ce qui est légalement obligatoire), pas vaccinés ; on n’en veut plus, alors, entre deux armoires, un canapé convertible et six chaises, on découvre avec stupeur une liste tragiquement longue de bonnes affaires à quatre pattes !!!

Pas que des vieux toutous ou chats arthrosiques ! Des chatons et des chiots même pas sevrés provenant d’ « accidents de la nature », ou d’on ne sait quel pays, envahissent le net… Pas net du tout… En toute impunité, bien qu’en toute illégalité, déjà malades ou porteurs de maladies ? Peu importe ! Et puis quand on n’en voudra plus, parce qu’au fond ils n’ont rien coûté ou bien peu, alors on fera pareil ou alors on viendra dans le meilleur des cas les abandonner à la SPA toujours là pour les accueillir.

Animaux pas sociabilisés car trop tôt retirés de leur mère, chiots et chatons qui déclenchent des maladies car pas vaccinés, chiens soi-disant chasseurs mais dans une autre vie, fugueurs mais on ne le savait pas !, mordeurs mais on s’est bien gardé de le dire, destructeurs car nécessitant un jardin, chats neurasthéniques pour la même raison ne supportant pas de vivre seuls dans un appartement une bonne partie de la journée !

Les dérives du « net » ne concernent pas que la pornographie ou la pédophilie… L’animal est un être vivant, digne d’amour et de respect ; ce n’est pas un élément du mobilier jugé obsolète, mais de la famille. On reconnaît l’évolution d’une société à l’intérêt et à l’amour qu’elle porte à ses animaux (au passage avis aux amateurs des corridas !!!). Quelle décadence affective !

La SPA est toujours présente pour accueillir, soigner, aimer et faire adopter ces petites victimes dans les meilleures conditions qu’elles méritent tant ! Et toujours dans la dignité ! A méditer…

Isabelle MAS

ADOPTER UN ANIMAL A LA S.P.A C’EST SOUVENT FAIRE UNE BONNE AFFAIRE,

C’EST TOUJOURS FAIRE UNE BONNE ACTION.

PENSEZ A TOUS CEUX QUI RESTENT AU REFUGE…