L'actualité du refuge

SPA de Bordeaux et du Sud-Ouest, refuge ou fourrière ?

En fait les deux !

Les 2 principales activités de la SPA à Mérignac sont refuge pour animaux abandonnés et fourrière pour animaux trouvés errants sur la voie publique.

Le refuge accueille en 1er lieu les animaux directement abandonnés par des personnes qui les conduisent à la SPA. En principe ces animaux dont le maître est identifié deviennent dès leur abandon la propriété de la SPA qui peut alors les proposer à l’adoption. En 2018, 195 animaux ont été directement abandonnés au refuge.

Mais comme cela est explicité ci-après le refuge de la SPA accueille aussi en grand nombre des animaux sortis de la fourrière à l’issue du délai de garde et sans que leur maître se soit manifesté pour les récupérer.

La fourrière accueille les animaux trouvés errants sur la voie publique.
En droit la fourrière incombe aux maires des communes selon l’article L 211-24 du code rural qui dispose : « Chaque commune doit disposer soit d’une fourrière communale apte à l’accueil et à la garde des chiens et chats trouvés errants ou en état de divagation jusqu’au terme du délai de 8 jours ouvrés, soit du service d’une fourrière établie sur le territoire d’une autre commune….. ».
De la sorte quelques 240 communes du département de la Gironde dont 26 des 28 communes de Bordeaux Métropole ont confié à la SPA de Bordeaux et du Sud-Ouest à Mérignac le soin d’assurer leurs obligations en matière de fourrière animale.
Ces communes, importantes et urbaines comme Bordeaux ou de moins de 100 habitants en secteur rural contribuent financièrement à la fourrière en versant chaque année un forfait multiplié par le nombre d’habitants.

La SPA de Bordeaux et du Sud-Ouest ne va pas capturer les animaux errants. Ils sont capturés soit par les services municipaux soit par des sociétés de capture mandatées par les mairies. Les animaux ainsi capturés sont acheminés par la suite à la SPA à Mérignac où ils sont accueillis en secteur fourrière.
Dès leur arrivée en fourrière les animaux font l’objet d’une recherche d’identification en vue de contacter leur propriétaire si ce dernier est connu. Malheureusement souvent les déménagements ne sont pas signalés aux fichiers animaliers nationaux. En tout état de cause la SPA met tout en œuvre pour tenter d’identifier et de prévenir les propriétaires.

Conformément à l’article L 211-25 du code rural si, à l’issue du délai de garde de 8 jours ouvrés, l’animal n’est pas réclamé par son propriétaire, il est considéré comme abandonné et devient la propriété du gestionnaire de la fourrière qui peut, selon, garder les animaux dans la limite de la capacité d’accueil de la fourrière ou céder gratuitement les animaux à des associations de protection des animaux ou les faire euthanasier par un vétérinaire.

Or la SPA de Bordeaux et du Sud-Ouest n’est pas une fourrière résolument « mouroir » où tous les animaux non réclamés sont euthanasiés.
Bien au contraire nous donnons une 2ème chance à bon nombre d’animaux non réclamés en les proposant à l’adoption.

En effet, d’une part nous conservons en fourrière les animaux au-delà de 8 jours car il arrive que ce délai soit trop court pour retrouver leur propriétaire.
Puis, d’autre part, quand nous sommes certains que les animaux ne seront plus réclamés nous transférons en secteur refuge ceux dont on estime qu’ils sont adoptables (à l’exclusion donc des animaux agressifs, asociaux, fugueurs ou présentant des pathologies graves ou dégénératives…et des chats sauvages très agressifs et inadoptables).

Dès lors que nous savons que bon nombre d’animaux accueillis en secteur fourrière iront par la suite en secteur refuge, outre le diagnostic de leur état de santé, ils font systématiquement l’objet des vaccinations suivantes dès leur arrivée en fourrière.
Pour les chiens : Primo vaccination automatique CHPPIL + PNEUMODOG soit maladie de carré, hépatite de Rubarth, parvovirose, leptospirose et toux de chenil. Pour les chats (sauf pour les chats sauvages qu’il est impossible d’approcher) : test FIV FELV (SIDA du chat) qui, s’il se révèle négatif, se poursuit par vaccination chlamydiose, typhus, coryza.

Si de telles vaccinations ne sont pas obligatoires pour les animaux de fourrière elles nous paraissent cependant incontournables, pour les animaux eux-mêmes pris individuellement mais aussi pour garantir le plus possible l’état sanitaire satisfaisant de l’ensemble de notre structure, cela d’autant que l’on ignore totalement l’origine de l’animal et donc son « passé vétérinaire ».
En effet d’une part, ces vaccinations d’office garantissent la SPA de Bordeaux contre les risques d’épidémies généralisées au sein de la structure et d’autre part prémunissent de possibles maladies les animaux qui seront susceptibles d’être adoptés à l’issue du délai de 8 jours ouvrés quand ils sont transférés sur place du secteur fourrière au secteur refuge.

La SPA de Bordeaux et du Sud-Ouest assure aussi la garde sociale en prenant en charge les animaux dont le propriétaire est momentanément défaillant suite à accident, hospitalisation, expulsion de domicile, internement, garde à vue ou incarcération.
Ces animaux sont conduits à la SPA soit par des services d’urgence tels que les services de police ou des sociétés de capture/ramassage et souvent en application de réquisition judiciaire en attente de décision de justice. Ces situations de garde sociale sont généralement lourdes et difficiles à gérer car il s’agit de gardes de longue, voire très longue durée, dont le dénouement est incertain quant au souhait et à la capacité du propriétaire de récupérer son animal un jour.

  


En résumé les actions de la SPA de Bordeaux et du Sud-Ouest sont :
- Recueillir dans notre refuge des animaux abandonnés, directement par leur propriétaire ou non récupérés en fourrière, ou maltraités afin qu’ils soient adoptés ;
- Accueillir au sein de notre espace retraite les animaux âgés dans des conditions de confort adaptées ;
- Accueillir les animaux pendant l’hospitalisation de leur propriétaire ;
- Recueillir les animaux lors du décès de leur propriétaire ;
- Enquêter grâce à nos enquêteurs bénévoles qui parcourent chaque année le département de la Gironde pour venir en aide et secourir les animaux en difficulté ou maltraités ;
- Poursuivre les tortionnaires d’animaux devant les tribunaux ;
- Aider d’autres associations locales ainsi que des personnes sans domicile fixe notamment par des dons de nourriture, litière, friandises…

Le Trésorier de la SPA de Bordeaux et du Sud-Ouest