L'actualité du refuge

La vie au refuge en hiver

Un surplus de travail et de dépenses

 En cette période de l'année, face à la pluie, au froid et parfois la neige, le personnel du refuge fait face à un surplus de travail pour assurer le confort des chiens.

16h l'après-midi...
 le gel est annoncé pour la nuit, salariés et bénévoles s'activent : des couvertures sèches et propres sont distribuées, les abreuvoirs sont vidés, les tuyaux sont rangés à l'abri du gel. Pour aider les chiens (notamment ceux de petite taille et ceux à poils ras) nous les équipons de manteaux pour qu'ils bénéficient d'une protection supplémentaire.

9h le lendemain matin...
il faut faire attention à ne pas glisser, pas toujours possible de nettoyer les box à grande eau, on créerait une patinoire. Le nettoyage est beaucoup plus compliqué, les déchets sont enlevés et les allées sont juste brossées, les visiteurs de l'après-midi doivent pouvoir visiter les chiens en toute sécurité. La distribution des gamelles est très attendue par nos pensionnaires. Avec ces températures négatives les rations sont un peu plus importantes.

Les chats et les chiens les plus fragiles sont dorlotés, ils sont placés à l'abri dans des chalets ou des pièces chauffées. C’est en hiver que les besoins énergétiques sont les plus importants. 


Le chauffage, les machines à laver et le sèche-linge tournent à plein régime. Ce surcoût pèse lourdement sur le budget du refuge qui n'est pas extensible. 


Aidez nous à assurer le bien être des animaux du refuge, faites un don.