L'actualité du refuge

4.000 euros d'amende

Pour maltraitance à animaux

Le 4 novembre 2020, le tribunal correctionnel de Bordeaux a rendu sa décision dans une affaire de maltraitance animale. Une éleveuse de chiens basée à Bazas, en Gironde, a été reconnue coupable de mauvais traitements et de vente illégale de ses animaux.

Nous nous étions fait l'écho de cette affaire lors d'un précédent article :
www.spa33.fr/blog-371.html

Elle a été condamnée à 4.000 euros d'amende dont 3.500 euros avec sursis. Le parquet avait requis 5.000 euros d'amende.

Il est notamment reproché à l'éleveuse girondine le peu d'espace de vie accordé aux 13 chiens qu'elle gardait dans sa petite maison, dans des cages de seulement un mètre carré. La loi oblige au minimum cinq mètres carrés par animal.

Les chiens vivaient également dans une hygiène déplorable, à tel point que les enquêteurs avaient qualifié "d'apocalyptique" l'aspect de l'appartement. 

La SPA de Bordeaux et du Sud Ouest s'était portée partie civile dans ce dossier. L'éleveuse est condamnée à verser 500 euros de préjudice moral à l’association.

Tout au long de l’année, les 15 enquêteurs de la SPA de Bordeaux et du Sud-Ouest sont mobilisés pour élucider des signalements pour mauvais traitements, discuter avec les propriétaires, les conseiller si la situation semble améliorable, et porter plainte en cas de situation jugée grave.

Si vous êtes témoin de cas de maltraitance, n’hésitez pas à  saisir la SPA de Bordeaux et du Sud-Ouest par courriel à l'adresse enquetespa33@orange.fr ou sur le site à l'aide du formulaire : spa33.fr/formulaire_animal_maltraite