L'actualité du refuge

Les conditions d’hébergement des chiens

De l'amour, du bon sens mais aussi une législation

Les animaux de compagnie doivent avoir des conditions d’hébergement et de nourriture décentes, qui sont indiquées de façon précise dans l’arrêté ministériel du 25 octobre 1982.

Il est interdit d'enfermer les animaux de compagnie dans un local sans aération ou sans lumière ou insuffisamment chauffé. Un espace suffisant et un abri contre les intempéries doivent leur être réservés en toutes circonstances.

Leur nourriture doit être suffisamment équilibrée et abondante pour les maintenir en bon état de santé. Une réserve d'eau fraîche fréquemment renouvelée et protégée du gel en hiver doit toujours être tenue à leur disposition dans un récipient maintenu propre.

Les chiens tenus à l'attache ou enfermés dans un enclos doivent pouvoir accéder en permanence à une niche ou abri destiné à les protéger des intempéries.

L’enclos d’un chien doit être approprié à la taille de l'animal, mais en aucun cas cet enclos ne doit avoir une surface inférieure à 5 mètres carrés par chien. Il doit comporter une zone ombragée.

La niche ou l'abri doit être étanche, suffisamment aéré et éclairé, protégé des vents et, en été, de la chaleur. La niche doit être sur pieds, en bois ou tout autre matériau isolant, garnie d'une litière en hiver et orientée au Sud. En hiver et par intempéries, toutes dispositions doivent être prises afin que les animaux n'aient pas à souffrir de l'humidité et de la température. Elle doit être tenue en parfait état d'entretien et de propreté. Les excréments doivent être enlevés tous les jours.

Devant la niche posée sur la terre ferme, il est exigé une surface minimale de 2 mètres carrés en matériau dur et imperméable pour éviter que l'animal, lorsqu'il se tient hors de sa niche, ne piétine dans la boue.

Le collier et la chaîne doivent être proportionnés à la taille et à la force de l'animal, ne pas avoir un poids excessif et ne pas entraver ses mouvements.

Les animaux ne peuvent être mis à l'attache qu'à l'aide d'une chaîne assurant la sécurité de l'attache pour les visiteurs et coulissant sur un câble horizontal, ou à défaut, fixée à tout autre point d'attache selon un dispositif tel qu'il empêche l'enroulement, la torsion anormale et par conséquent, l'immobilisation de l'animal. En aucun cas, la collier ne doit être constitué par la chaîne d'attache elle-même ni par un collier de force ou étrangleur.

La longueur de la chaîne ne peut être inférieure à 2,50 mètres pour les chaînes coulissantes et 3 mètres pour les chaînes insérées à tout autre dispositif d'attache prévu ci-dessus.

La hauteur du câble porteur de la chaîne coulissante doit toujours permettre à l'animal d'évoluer librement et de pouvoir se coucher.

Le texte complet se trouve au lien ci-après :

legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=70BC64BA8E817744A8BEEB3233AF2960.tpdjo14v_1

On trouve sur internet des plans de niches à construire soi-même, par exemple sur : http://partirdubonpied.com/plan-de-niche-a-chien

(Photo Partir du bon pied)